Banques Populaires Régionales 

Les Banques Populaires Régionales (BPR), Banques de proximité, actuellement au nombre de 10 constituent le socle du Crédit Populaire du Maroc.

Leur mission
Etablissements de crédit habilités à effectuer toutes les opérations de banque dans leurs circonscriptions territoriales respectives, les BPR ont pour mission de contribuer au développement de leur région par la diversité des produits qu’elles offrent, le financement de l’investissement et la bancarisation de l’économie.

Elles constituent le levier du Crédit Populaire du Maroc dans la collecte de l’épargne au niveau régional, sa mobilisation et son utilisation dans la région où elle est collectée.

Leur organisation
Les Banques Populaires sont organisées sous la forme coopérative à capital variable, à Directoire et à Conseil de Surveillance.

Leur mode d’organisation unique au sein du système bancaire leur permet d’approcher différemment leurs clients, puisque ces derniers se trouvent également être les détenteurs du capital, formant ainsi ce que l’on appelle « le sociétariat ».

Outre le fait qu’ils bénéficient des différents services bancaires, les clients sociétaires participent également à la vie sociale de leur banque (Participation aux Assemblées Générales, possibilité de siéger au Conseil de Surveillance).

BANQUE CENTRALE POPULAIRE
Après la fusion de la Banque Centrale Populaire et la Banque Populaire de Casablanca, le nouvel ensemble occupe une place importante dans une circonscription territoriale qui regroupe la ville de Casablanca, la préfecture de Mohammédia et la province de Benslimane. La Banque Centrale Populaire participe activement au développement du Grand Casablanca, à travers le financement des PME/PMI, des Grandes Entreprises et des autres segments de la clientèle. Elle compte accompagner sa région dans son ambitieux programme de développement, notamment pour les grands projets structurants.


BANQUE POPULAIRE DU CENTRE-SUD
La Banque Populaire du Centre-Sud est une banque leader dans sa circonscription territoriale qui couvre le Souss-Massa-Draâ, une région à fort potentiel économique, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-alimentaire, de la pêche et du tourisme. La Banque Populaire du Centre-Sud intervient dans le financement des différentes activités sectorielles et se positionne en accompagnateur actif du plan de développement de sa région.


BANQUE POPULAIRE D’EL JADIDA-SAFI
La Banque Populaire d’El Jadida-Safi occupe la 1ère place dans son champ d’intervention englobant la région de Doukkala-Abda, un territoire qui recèle des potentialités de développement fort appréciables, notamment dans les domaines de l’agriculture, de la pêche, de l’industrie,du tourisme et des minerais. La Banque Populaire d’El Jadida-Safi intervient en tant qu’acteur majeur dans la dynamique de sa zone d’action, en s’impliquant activement dans le financement des secteurs clés de la région.


BANQUE POPULAIRE DE FÈS-TAZA
La Banque Populaire de Fès-Taza opère dans un vaste champ d’action regroupant les régions de Fès-Boulemane-Sefrou-Taounate-Moulay Yacoub et Taza. Cet espace territorial dispose de fortes potentialités de développement dans les domaines industriel, agricole et touristique.Leader sur le marché bancaire régional, la Banque Populaire de Fès-Taza intervient pour environ 50% de l’activité d’intermédiation, un positionnement qui lui permet d’accompagner activement les différents plans sectoriels de développement de sa région.


BANQUE POPULAIRE DE LAÂYOUNE
La Banque Populaire de Laâyoune est un acteur actif dans les provinces du Sud, avec un champ d’intervention qui englobe la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, la région d’Oued Eddahab-Lagouira et la province de Smara. Ce vaste territoire dispose d’un potentiel de développement appréciable, notamment dans le domaine de la pêche -1ère ressource régionale -, l’immobilier et le tourisme. La Banque Populaire de Laâyoune est un leader incontesté dans sa zone d’intervention, grâce à sa forte capacité de financer l’économie régionale, appelée à connaître un nouvel élan de développement, et à sa forte contribution dans la collecte de l’épargne, en mettant à profit son potentiel et ses compétences matérielles, financières et humaines.


BANQUE POPULAIRE DE MARRAKECH-BÉNI MELLAL
La Banque Populaire de Marrakech-Béni Mellal occupe une place de leader dans son champ d’intervention qui regroupe les régions de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Tadla-Azilal et Ouardigha, avec des potentialités économiques diversifiées : tourisme, agriculture et agroindustrie,BTP, immobilier et artisanat. La Banque Populaire de Marrakech-Béni Mellal assume son rôle de locomotive régionale de financement des différents secteurs d’activité,un positionnement qui lui permet d’accompagner les différents plans de développement de sa région. Elle reste sans conteste un acteur économique incontournable dans sa région.


BANQUE POPULAIRE DE MEKNÈS
La Banque Populaire de Meknès est leader dans sa circonscription territoriale qui regroupe la préfecture de Meknès et les cinq provinces d’El Hajeb, Ifrane, Midelt, Khénifra et Errachidia, une région à vocation essentiellement agricole. La Banque Populaire de Meknès intervient dans le financement de toutes les activités régionales, notamment l’agroalimentaire, l’immobilier et le tourisme.


BANQUE POPULAIRE DE NADOR-AL HOCEIMA
La Banque Populaire de Nador-Al Hoceima est un acteur actif dans sa région qui bénéficie de larges projets structurants dans les domaines des infrastructures portuaires et ferroviaires, du tourisme, de l’urbanisme et de l’industrie.La Banque Populaire de Nador-Al Hoceima est le leader incontesté à l’échelon bancaire régional et soutient à ce titre les principaux secteurs d’activité de la région, tout en poursuivant l’effort de bancarisation et de collecte de l’épargne locale.


BANQUE POPULAIRE D’OUJDA
La Banque Populaire d’Oujda se positionne en leader dans le paysage bancaire régional qui couvre un vaste territoire composé de la Wilaya d’Oujda et des cinq provinces de Figuig, Jerada, Taourirt, Berkane et Oujda Angad. Les principaux secteurs d’activité de cette région sont dominés par l’agriculture, le BTP et les services. La Banque Populaire d’Oujda est un acteur actif dans le financement de l’économie régionale. Elle se positionne en pole position en matière d’accompagnement des grands projets structurants de la région.


BANQUE POPULAIRE DE RABAT-KÉNITRA
La Banque Populaire de Rabat-Kénitra opère dans deux régions économiques : Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et Gharb-Chrarda-Béni Hssen, qui disposent de fortes potentialités de développement dans les domaines agricole et agro-industriel avec des perspectives de croissance indéniables, notamment dans les domaines urbanistiques et des nouvelles technologies. La Banque Populaire de Rabat-Kénitra est un acteur actif dans sa circonscription territoriale. Elle accompagne tous les secteurs d’activité de sa région et poursuit un effort soutenu de collecte de l’épargne locale, grâce à son large réseau.


BANQUE POPULAIRE DE TANGER-TÉTOUAN
La Banque Populaire de Tanger-Tétouan occupe une place de leader dans sa circonscription territoriale, qui couvre la préfecture de Tanger- Asilah, celle de Tétouan, Mdiq-Fnideq, Fahs-Anjra et les provinces de Larache et de Chefchaouen. Les potentialités de développement de ce vaste territoire sont prometteuses et concernent tous les secteurs d’activité tels que le tourisme, l’industrie, le BTP et l’immobilier, l’urbanisme et la pêche entre autres.La Banque Populaire de Tanger-Tétouan, outre le financement des particuliers et des professionnels, intervient plus particulièrement dans le BTP et l’immobilier, le tourisme, le textile et la confection, l’agro-alimentaire, le transport, la pêche, l’industrie du papier, le commerce et les services.


Banque Populaire Régionales Dépôts de la clientèle Emplois Fonds Propres Capital Bénéfice net Effectif Nombre d'agences Nombre de GAB
Centre Sud 16 192 18 524 2 686 511 275 587 94 130
El Jadida-Safi 9 252  9 996 1 020 427 104 468 77 100
Fès-Taza 13 952 15 416 1 861 545 51 608 106 129
Laâyoune 3 974 4 495    746 283 51 158 26 36
Marrakech - Béni Mellal 18 316 18 489 1 785 475 99 829 156 223
Meknès 10 219 11 407 1 599 406 118 481 86 103
Nador - Al Hoceima 23 216 26 184 3 357 411 196 568 91 90
Oujda 14 854 16 580 1 949 362 148 543 94 112
Rabat-Kénitra 25 098 26 306 2 304 911 219 1 298 245 272
Tanger-Tétouan 16 664 17 964 2 042 475 88 604 103 135

*Chiffres en millions de DH à fin décembre 2014

La BP à la rencontre des opérateurs économiques...

En marge du Conseil de surveillance de la Banque Populaire Régionale, le président du Groupe M. Mohamed BENCHAABO...

Payez vos taxes locales et professionnelles dan...

Après le partenariat signé avec la Direction Générale des Impôts (DGI), portant sur l’accompagnement du processus...